Sentir

Quand un parfum léger me fait tourner les sens,

Séduit par ce sillage à l’exquise senteur

Dont celle qui la porte est bien à la hauteur

Des attentes qu’induit une si belle essence.


Il est parfois aussi des parfums plus secrets

Qu’on ne peut mériter qu’en faisant attention,

En y prêtant le nez avec grande passion.

Ces fragrances que seuls envie et désir créent.


M’en enivrer est bien un plaisir sans limite,

Que je peux m’octroyer lorsque je rends visite

À votre corps offert à toutes mes caresses.


Les faire prospérer, perpétuel plaisir,

Car un de mes bonheurs est de pouvoir sentir

Les olfactifs effets de toute ma tendresse.

Publicités

Entendre

Entendre mon smartphone enfin me notifier

Un message, un appel, quelque chose de toi.

Je ne puis m’en passer et je suis aux abois


Bien plus que ne peux oser te le confier.



Je décroche et c’est toi qui es là et murmures


Tous ces mots si osés qui me mettent en émoi.


Je suis si excité au seul son de ta voix


Que j’en ressens souvent une exquise brûlure.



Tu me dis ton désir, je te parle du mien,


Embrasement commun et qui nous sert de lien.


Malgré l’éloignement qui hélas nous sépare.



Tu gémis à présent, tu me dis que tu viens.


Cet aveu de plaisir exacerbe le mien


Et me laisse à chaque fois un peu plus hagard.