Tout à toi

Ma main caresse ton pubis,

Les tiennes sur elle reposent.

Peut on évoquer la prémisse

Du plaisir que je te propose ?

Te caresser est un délice

Dont jamais je ne me repose,

Y renoncer est un supplice,

Mais c’est toi, toujours, qui disposes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s