#ecriturecontrainte2018 (6)

La  liste du jour, proposée par @boudoirshibari vert, prisme,  miroir,  lien,  échéance,  désuet, théâtre,  nonchalant, canne.

Lorsque tu viens vers moi de ce pas nonchalant

Me semble désuet l’usage de ta canne,.

Tu viens alors t’asseoir dessus mon ottomane

Théâtre délicieux d’ébats ambivalents.



C’est quand,au travers du vert prisme de tes yeux,

Je me sens délivré, esclave d’aucun lien,

Que tout mon désir monte. Et tu sais ô combien

Dans tes bras je me sens plus que l’égal d’un Dieu.



Et, quand bien même, l’impitoyable miroir

Voudrait rendre nos corps des plus blasphématoires

Il ne pourrait, ma foi que retarder l’échéance.



Car je n’ai qu’une envie, celle de te revoir.

Et qu’enfin nos deux peaux puissent à nouveau savoir

Que de s’entrefrotter est une telle chance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s