#ecriturecontrainte2018 (32)

01/02 : pet-en-l’air, rodomontades, capitaine de bateau-lavoir, popaul,  copurchic, fleure-fesse, fifrelin, perlimpinpin, ver-coquin.

J’aimais Ton pet-en-l’air et mes rodomontades

Étaient, pour le moquer, un pauvre ver-coquin.

Du capitaine de bateau lavoir mesquin

Que j’étais devant toi, réduit à des bravades.

~

Et lorsque tu l’ôtais, ainsi que tout le reste

De fifrelin mon vit se changeait en popaul.

Tu trouvais copurchic, alors, que j’aie la gaule,

Et tu me pompais sans trouver ça indigeste.

~

Tes lèvres délicieuses aspiraient mon mandrin

Me faisant déclamer quelques alexandrins.

J’étais en pâmoison sous tes douces caresses

~

Je vantais tes mérites. Étais je fleure-fesse ?

Ce n’était nullement de la poudre en tout cas

De ce perlimpinpin que l’on prête aux quinquas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s