#ecriturecontrainte2018 (47)

J’aime me perdre dans le labyrinthe de mes pensées lubriques quand le jeu de tes vêtements laisse apparaître le tatouage bleu qui ceint tes reins. Comme si, en silence, tu voulais abroger cette distance qui nous sépare.

Néanmoins je suis plongé dans un abîme de perplexité quant à tes intentions. Veux tu simplement me mettre l’écume aux lèvres ? Veux tu plutôt me faire sentir les parfums secrets de ta toison rousse, celée sous la soie de ton tanga ? La question me brûle les lèvres et ta réponse est peut-être dans ce dévoilement qui semble me montrer le chemin. On verra…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s