Opportunisme

Kaaris roulait carrosse, au grand dam de Booba

Qui ne l’appréciait guère. Alors, quand à Orly

Ils se virent tous deux, résonna l’hallali

Et se mirent à pleuvoir en tous lieux les coups bas.

 

C’était bien éloigné des si nobles combats

Opposants Joe Frazier et Mohamed Ali

Ce sombre pugilat nous démontra la lie

Que sont ces deux rappeurs au niveau du débat.

 

Et tout ça pour du buzz, de la notoriété,

Se faire remarquer dans une société

Où le paraître a pris, hélas, la part du lion.

 

Ça va leur amener de nouveaux abonnés

Et je veux bien, ma foi, les leur abandonner

Connaissant leurs profils, fussent ils des millions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s