20181008 : oulimots

Une contrainte de Cour.

Débarquer, décisif, déroute, explosion, diète, syndicat,  poursuivre, autorité, dynastie.

La dynastie était en danger. Le couple royal n’avait toujours pas conçu d’héritier et, plus le temps passait, plus les chances que cela arrive devenaient minces. Aussi, un syndicat se créa alors pour faire avancer ce dossier d’une extrême sensibilité au niveau des plus hautes sphères de l’État. Monsieur de Chamblain, qui faisait autorité dans le domaine des rapports humains, fut désigné pour diriger les recherches. Dans un premier temps, quelques valets furent soudoyés pour rapporter de la fréquence des visites du Roi dans les appartements de son épouse. Il s’avéra qu’il y débarquait quasiment tous les soirs. Ce n’était donc pas ça. Il fallait poursuivre les investigations. Décision fut donc prise de se cacher dans la chambre de la Reine pour enfin connaître la nature du problème. Le Baron insista pour payer de sa personne. Le soir même, dissimulé derrière une tenture, il était aux premières loges.

Madame était allongée dans sa couche, uniquement vêtue d’une fine dentelle bien peu conforme à l’étiquette quand Monsieur son mari arriva. Sans autre forme de procès, il se déshabilla et s’allongea auprès d’elle. Ils ne furent pas longs à échanger des caresses. Puis, bientôt elle se mit à quatre pattes s’empalant sur son vit tendu. Monsieur de Chamblain était perplexe. Ce n’était donc pas un problème de désir. L’un d’entre eux serait il infertile ? Ce serait une vraie déroute si tel était le cas se dit-il. Il ne perdait pas une miette du spectacle des ébats royaux lorsque arriva le moment où, à son souffle saccadé il devina que le Roi était au bord de l’explosion. La Reine le déconna prestement et le prit goulûment dans bouche sous les protestations de son époux :

-Madame, je vous en supplie, laissez moi finir ce que j’ai commencé ! Je n’en puis plus de sortir de vous à ce moment décisif !

Elle cessa brièvement sa fellation, mais continua toutefois de le manipuler vivement :

– Monsieur, mon médecin m’a vanté les bienfaits nutritifs du foutre royal et ce n’est pas encore aujourd’hui que vous me mettrez à la diète !

Elle l’engloutit de nouveau et ne le laissa que quand, ayant bu sa jouissance, elle en fut rassasiée. Puis elle le congédia.

Monsieur de Chamblain nota qu’il faudrait dès le lendemain rendre visite à ce docteur Diafoirus pour qu’il incite la Reine à changer ses appétits et autres habitudes alimentaires. C’était moindre mal. Il sourit.

2 réflexions sur “20181008 : oulimots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s