20181028 : oulimots

Une contrainte d’urgence

madrigal, Léonard, so fuckin’ special, Grasse, parfum, cadeau, chance, joie, J-11

 

Mathieu traînait donc ainsi depuis un temps.qu’il avait renoncé à compter quand on frappa à sa porte, troublant sa grasse matinée. Il reconnut aussitôt la voix de Léonard, son associé, qui lui demandait d’ouvrir séance tenante. Il s’exécuta sans se presser. Léonard entra en trombe :

— Putain ! Tu es complètement inconscient ? On est à J-11 de la deadline bordel ! Tu es au parfum qu’on joue l’avenir de la boîte sur ce projet ? Tu n’es vraiment pas un cadeau quand tu t’y mets ! Alors sors-toi les doigts du cul et donne-nous du so fuckin’ special qui mette le client en joie !

— C’est pas de chance mais, vois-tu, je crois que je n’en ai plus rien à foutre. Elle m’a flingué la  créativité l’autre conne, et je crois que je suis complètement grillé sur la place publique. Alors tu pourrais me chanter tes menaces sur un madrigal que cela n’y changerait rien. Laisse-moi juste tranquille. Par contre, si tu as un peu d’herbe…

Léonard sortit, complètement furieux, non sans lui promettre toutes formes de poursuites s’il le plantait. C’est à peine si Mathieu réagit. Foutu pour foutu, autant boire le calice jusqu’à la lie. Il prit une bière et s’affala devant son écran.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s