20181109 : oulimots

Une ténébreuse contrainte :

Folie, temps, ténèbre, speedball, whisky sour, âmes, miroir(s), partir, broyer

“L’amer est mon miroir j’y contemple mon âme”.

Voilà à quelles pensées j’étais réduit, alors que je faisais machinalement tourner mon énième Whisky Sour entre mes mains au fond de ce club de jazz où je n’écoutais même plus la musique.

Vous l’avez compris, je broyais du noir et l’idée de partir, de tirer ma révérence trottait de façon de plus en plus insistante dans ma tête

Mais quelle folie avait-ce été de me retourner sur cette starlette brune au parfum capiteux et de courir l’aborder la  fleur au fusil ? Ça avait été bien entre nous au début pourtant. Les mondanités, la gloire, tout ça était grisant. Ma fortune semblait faite et j’allais pouvoir montrer toute l’étendue de mon talent au monde entier grâce à son entregent. C’était aussi une Messaline au lit et je ne l’en aimais que davantage. Hélas, je n’avais juste pas compris qu’à ses yeux je n’étais qu’un gigolo parfaitement interchangeable et, quand mon temps fut venu, je fus vite remplacé. Et les ténèbres de l’anonymat et de la solitude se refermèrent sur moi.

Et, maintenant, j’étais redevenu qui j’étais à l’origine, c’est à dire personne. Juste un peu plus aigri et désespéré. Alors, en regardant la porte des toilettes, je repensai au kit de shoot et à la dose de speedball que j’avais au fond de ma poche.

“Aujourd’hui est un beau jour pour mourir”.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s