20181111 : oulimots

Une contrainte d’armistice

Cette guerre que nous nous livrons n’a que trop duré. Et ses dommages, directs autant que collatéraux, sont immenses. Nous en sommes les premières victimes, c’est certain, chacun d’entre nous retranché sur ses positions, à nous envoyer ces mots, ces gestes si destructeurs. Mais notre environnement en pâtit également. Au point qu’il s’est établi un no man’s land autour de nous dans lequel plus personne n’ose s’aventurer de crainte d’être touché par un de nos éclats. Alors dimanche, je te propose de nous mettre autour d’une table afin de suspendre nos hostilités. Ce sera le onze novembre. Tout un symbole.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s