20181125 : oulimots

Une contrainte en image offerte par Delphine Cencig

20181125 oulimots

C’était plus que du désir. De l’adoration.

Alors il s’était agenouillé, fasciné,

Dans un premier temps entre ses cuisses ouvertes.

Il aimait, de sa langue, l’avoir découverte,

Cette fleur qu’il ne voulait pas voir s’étioler.

Ce cunnilingus qui confinait au divin,

Dont personne ne voulait connaître la fin,

N’était nullement un péché. Alors pourquoi

S’être rendu prisonnier d’absconses idées ?

Ce siècle soi-disant spirituel vaut-il

De bannir le beau sous des prétextes futiles ?

Toujours est-il qu’il fut décidé adéquat,

Lui en voulant, C’est con, de s’être dévoilée,

De la punir de s’être ainsi abandonnée.

Mais à présent il pleure sa crucifixion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s