20181206 : oulimots

Une contrainte qui mousse :

Drupe, plume, lune, effervescence, mousse, falbalas, moiteur, ferreuse, bue.

Depuis quelques jours mes sens sont en effervescence. Depuis que tu m’as envoyé ces photos de ta lune et de ton abricot débarrassés de tout falbala. D’avoir eu sous les yeux ta drupe intime, sa rougeur ferreuse, et d’en imaginer la moiteur et la saveur m’a mis dans tous mes états. Je n’avais jamais osé t’en parler. Mais tu m’as mis en confiance. Alors, toute honte bue, je me suis décidé à prendre la plume pour t’avouer que, comme Serge Gainsbourg l’a si bien dit, je me suis secoué le Mickey Maousse en pensant à toi. Jusqu’à ce qu’il mousse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s