20181215 : oulimots

Une contrainte ? C’est la teuf !

bœuf, keuf, meuf, neuf, œuf, reuf  teuf, veuf, cheuf.

Ça dure depuis un moment et ça commence à se voir : mon reuf en a marre de sa meuf. Ce que je peux aisément entendre. Parce que ce qu’elle sait faire de mieux dans sa vie, c’est se mettre minable à chaque fois qu’elle va en teuf. Et, quand elle rentre pleine comme un œuf et qu’en braillant comme un bœuf elle réveille toute la maisonnée, je comprends qu’il préférerait être veuf. Alors, s’il se permet d’aller chercher du sang neuf pour se sentir à nouveau cheuf de son destin, ce n’est pas moi qui irait le dénoncer aux keufs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s