Pas de contretemps dans la contrainte

Suivant les oulimots du 24 janvier : Fragrances, Verre, Guerre, Lasse, Animal, Chronocide, Charme, Rédemption, Contretemps.

Il avait invité sa maîtresse à boire un verre et, au tout dernier moment, elle lui avait annoncé qu’elle ne pourrait pas venir seule. Mais il avait peur qu’elle ne se lasse de son charme. Alors il avait accepté qu’elle vienne accompagnée de Monsieur. Il lui avait toutefois donné un gage en dédommagement de ce fâcheux contretemps.

Et les voilà, tous les deux, à supporter le discours chronocide du mari sur l’importance de la Guerre Sainte comme moyen de rédemption du temps des Croisades, sujet de sa dernière parution. Ils auraient espéré une récréation bien plus agréable mais il fallait faire contre mauvaise fortune bon cœur.

La seule chose qui les consolait était que cet animal semblait ne se douter nullement de la nature de la relation de ses convives. A ses yeux, ils avaient rejoint un collègue de travail de Madame pour l’apéritif. Certes, elle avait les yeux qui brillaient et ses pommettes avaient rosi, mais il mettait ça sur le compte du Spritz.

S’il savait que, sous la table, la jupe de son épouse était largement retroussée et que sa culotte était en train de passer discrètement de main en main afin que l’amant puisse en savourer les fragrances dès son retour chez lui …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s