31/01 : un éphéméride étroit

« À la saint Pierre, l’hiver s’en va ou se resserre »

Pourtant ce n’était pas l’hiver auquel il pensait à cet instant, non. Mais plutôt à son cul qui palpitait autour de sa queue tendue. Et qui, non content de chercher à partir, allait plutôt à la rencontre de son bassin. Elle le voulait décidément jusqu’à la garde. Et il y était si bien. Car bien qu’elle pratiquât souvent, elle avait su garder le tonus de ses muscles les plus secrets et il s’y sentait merveilleusement à l’étroit. Alors il continua ses aller et retour. Jusqu’à ce que petite mort s’ensuive

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s