06/02 : un éphéméride en manque

2019-02-06_07-13-25-01

Il avait laissé son smartphone sur sa table de chevet. Et Lui avait demandé d’en faire autant. Après tout c’était la journée mondiale sans téléphone portable et ils se disaient tous les deux qu’un peu de déconnexion ne leur ferait pas de mal.

Mais, vers le milieu de matinée, les premiers symptômes de manque commencèrent à apparaître :

Parce que nous étions mercredi et que, cette fois, il n’aurait pas la possibilité de contempler l’incroyable sphéricité de Ses fesses pour #asswednesday.

Parce qu’il n’aurait pas de Ses nouvelles avant le lendemain.

Il souffrait tant de Son absence. Mais comment faisaient-ils, avant ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s