Mon invitation

Toi, mon âme sœur,

J’aime ta douceur

Quand la vivrons-nous ensemble ?

Aimer à loisir,

Presque à en mourir

Voila ce qui te ressemble !

Je te sens mouillée

Tout émoustillée

Et cette vision me charme

C’est si merveilleux

De voir dans tes yeux

De désir briller des larmes

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

 

Ton sexe luisant,

Et toi, là, gisant,

Nue au milieu chambre ;

Feraient mon bonheur

Mêlant vos odeurs

d’ylang ylang et puis d’ambre,

Ces parfums profonds,

Je les prends au fond

De mes cavités nasales

Et il me plairait

De te déflorer

En anal, en vaginal.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

 

Gicler sur ton dos

Et, comme un pinceau,

De mon foutre qui abonde,

finir d’assouvir

Tes moindres désirs

En vibrant des mêmes ondes

Et, en te touchant,

Ravoir sur le champ,

L’érection virile et fière

Pour prendre ton corps

Que je lèche et mords

Avec un plaisir solaire

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

 

Merci à Charles pour le texte.

Merci à Toi pour l’inspiration…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s