Un simple regard

Il attendait que sa rame arrive. Pour l’amener d’un point A à un point B de sa vie. Alors il promenait son regard sur la station pour tuer le temps. C’est alors qu’il la vit sur l’autre quai. Et son regard se figea. Ce n’était pas la femme la plus belle qu’il ait connu. Mais, rien qu’à la regarder, elle apparaissait comme une évidence. C’était elle. Il n’avait aucun doute là-dessus. Et il finit par se rendre compte du fait  qu’elle le fixait pareillement . En une fraction de seconde il se sentit connecté à elle. Il avait l’impression qu’elle était entrée dans son esprit comme il avait pénétré le sien. Il se vit alors courir dans le dédale des escaliers, la rejoindre en face , la prendre dans ses bras et l’entraîner hors de ce souterrain vers une autre existence dans laquelle ils ne seraient plus qu’un. Et il sut dans le même instant qu’elle l’attendrait.

Et puis leurs métros arrivèrent, masquant ce qui se passait de l’autre côté. La vie, la vraie, venait de les rattraper. Il monta, résigné. Elle dut le faire aussi. Il la chercha en vain à travers les vitres. Et puis les rames démarrèrent, les entraînant si loin l’un de l’autre, irrémédiablement. Il pensa un moment faire appel à la puissance des réseaux sociaux pour la retrouver. Mais à quoi bon ? Il allait renoncer quand, dans un dernier sursaut, il envoya son tweet. Comme on lance une bouteille à la mer. Mais quelles étaient les chances que ça fonctionne ? Il se savait si anonyme dans cette métropole si impersonnelle.

Quoi qu’il en soit, il le savait, Ils ne s’oublieraient pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s