Télé déclaration

Ces mots, écrits ici, puissent Ils te trouver

Alanguie et baignée d’une douce chaleur

Rien ne me plairait plus et je le dis sans peur

Oui, j’ai envie de toi, c’est un fait avéré

Lutiner ton corps serait un réel bonheur

Inégalable sensation chère à mon cœur

Néanmoins le chemin qui peut nous séparer

Est grand. Mais nous en sortirons bientôt vainqueurs

Jamais je ne me laisserai décourager

Et je crois partager avec toi ce moteur

Puissant qu’est l’amour que nous pouvons nous porter

Évidemment que ça ne sera pas sans heurts

Nonobstant cela je viendrai cueillir ta fleur

Source de tant de plaisirs si chers à mon cœur

Et dont la simple évocation me fait rêver.

Faibles sont mes mots, et avec peu de saveur

On croirait lire ici l’œuvre d’un imposteur

Rien ne paraît ici, dans ces vers, refléter

Tout ce qu’en moi de ta personne a pu germer

Acharné, j’essaie pourtant de le déclamer

Tu es tellement pour moi, si chère à mon cœur.

Oui, et je le voudrais tellement ton bonheur

Il est des choses que je ne veux plus cacher

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s