Gaston et Monsieur D

Contrainte : Exercices de style façon Queneau : semaine 4

IMG_3945

Anima, Wajdi Mouawad ; Page 175, collection Babel

Les oulimots de Faffwah :

— Mais bon sang Gaston, appuyez donc sur le champignon ! Ma poupée d’amour m’attend et nous ne faisons que ralentir.

— J’ai le pied au plancher Patron. Mais je crois que nous avons un problème.

— Bordel ! Et nous voilà arrêtés en pleine cambrousse maintenant. Allez donc arranger ça, je vous paie assez cher pour me sortir de la mouise.

— Si ni moteur ni batterie ne sont morts c’est dans mes cordes Patron. Laissez-moi juste le temps d’ouvrir capot et portière et j’y vole.

— Magnez-vous ! Olga ne m’attendra pas des plombes. Et j’ai assez ramé pour avoir ce rencard.

— Oh flûte !

— Quoi encore ?

— Un chien ! Une énorme bête ! Et qui n’a pas l’air commode. Je vais plutôt essayer de sortir côté passager, c’est plus sûr.

— Vous êtes un pétochard Gaston. Et ça me désole. Je vais m’en occuper moi-même de ce satané clébard. Réparez donc cette foutue bagnole en attendant.

(Il sort. Le chien grogne)

— Soyez prudent Patron, rien de plus mauvais que ces chiens errants.

— Vous me prenez pour qui Gaston ? Un lapin de garenne ? Un de ces minets qui ont peur de leur ombre ? Vous allez voir !  Allez dégage foutu clébard ! Tu vas nous emmerder longtemps encore ? J’ai pas que ça à foutre et tu colles la frousse à l’ahuri qui me sert de chauffeur !

(Il tente de lui donner un coup de pied)

— Aïe ! Ah le con !

— Que vous arrive-t-il Patron ? De la casse ?

— Il m’a bouffé le mollet ce corniaud ! Mon bénard est en lambeaux et je pisse le sang. Mais au moins il s’est barré. Action maintenant Gaston !

— A tire d’aile Patron. Mais je n’ai hélas pas de trousse à pharmacie dans la boîte à gants…

—  Quoi ? Vous avez oublié ? Vous êtes un empoté Gaston. Un peu d’à propos de temps en temps, merde !

— Désolé Patron. En attendant, allez donc frotter votre plaie avec un peu de neige, il y a plein le champ à côté. J’essaie de réparer pendant ce temps.

(Gaston file examiner le moteur)

— C’est quoi encore ce remède à la con ? Un truc de votre grand-mère ? Vous croyez vraiment que je vais aller me rouler par terre ? Vous débloquez complètement !

— Si vous voulez stopper l’hémorragie c’est le seul moyen Patron. Je vous ferai ensuite un garrot. Et je vous emmènerai vous faire soigner. Ce n’était qu’un fil débranché et nous allons pouvoir reprendre la route.

(Monsieur se tamponne le mollet)

— Voilà c’est fait. Pas besoin d’hosto. Je demanderai à Olga de jouer les infirmières en arrivant.  Avec la mise de clodo que je dois avoir, ça peut peut-être lui donner une vocation de Mère Térésa. Allez; on repart ! fissa ! 

(ils repartent).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s