Un si bel été…

Mardi vingt-trois. Voie C, anciennement quai numéro trois. Nos chemins viennent de diverger. Ses vacances continuent et elle retourne au bord de la mer. Les miennes, trop courtes, sont déjà terminées.

J’emporte dans ma valise le souvenir léger de nos balades sur la plage, de ce baiser que je lui ai volé sur la jetée du port. Et celui, plus profond de cette étreinte furtive et silencieuse dans son studio cabine tandis que, à deux pas, ses voisins l’attendaient pour l’apéritif.

Nous nous reverrons bientôt. Ou peut-être jamais. Qui peut connaître l’avenir ? Mais le mien se nourrira de ce passé

 

https://youtu.be/K1Ix_a190jE

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s