Attraction des extrêmes (4)

Ils étaient restés un moment à s’embrasser. Il bandait contre son ventre, elle avait pris ses fesses pour un peu plus le sentir contre elle. Et puis était arrivé le point de non retour. Elle avait pris son sexe à travers son pantalon.

— Je te veux. Maintenant

Elle l’avait murmuré à son oreille. Ça lui avait pourtant semblé être un cri tant elle avait mis d’envie dans ces quatre mots. Il s’était dégagé doucement d’elle et l’avait prise par la taille.

— Pas Ici. Suis-moi.

Sa première initiative. Il partageait son désir mais avait maintenant besoin d’intimité. Une alcôve les attendait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s