Attraction des extrêmes (17)

Elle voulait toutefois lui enseigner la frustration. Alors elle n’avait pas laissé longtemps le godemiché dans ses chairs

Ce qui l’avait totalement désemparé. S’était-il montré trop gourmand ? Cela lui avait-il déplu ? Il ne comprenait pas ce qui avait motivé ce retrait. Mais, comme ils n’avaient échangé que des souffles depuis le début, il n’osait pas prendre l’initiative de lui poser la question. Il ne savait pas non plus s’il devait bouger.

Elle s’amusait de voir ses difficultés à garder la pose, non sans le recadrer à petites touches quand elle le jugeait utile.

Le moment était venu de le contraindre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s