Attraction des extrêmes (27)

Il avait conservé quelques instants la lingerie entre ses doigts, en appréciant l’humidité. Elle s’était pendant ce temps assise dans un fauteuil, les jambes à l’équerre sur les accoudoirs, les lèvres de son sexe luisant de son désir.

— Je t’ai eu doux tout à l’heure, sois animal maintenant ! Montre-moi comment tu bandes.

Et elle avait sorti sa verge du jockstrap, en mesurant la vigueur sans le moindre ménagement. Elle savait qu’ainsi, en agissant contre sa  nature, elle l’égarait un peu plus. Mais il grossissait sous ses doigts.

Il était décidément une pierre brute. Ce serait un plaisir de le façonner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s