Attraction des extrêmes (29)

Il était satisfait de cette réaction. Il était sur la bonne voie. Mais il ne lui fallait pas se relâcher. Alors, sans cesser de lécher sa maîtresse, il avait pris son clitoris en tenaille entre son pouce et son index et le pinçait avec une rude douceur.

Il ne voulait pas lui faire de mal, bien au contraire, mais il avait compris qu’elle exigeait de lui qu’il aille au delà de ses appétences, et que leur plaisir à eux deux viendrait aussi de ce dépassement.

Alors il avait remplacé sa bouche par trois doigts joints.

Elle feulait.

Il apprenait vite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s