Paris Est

Je l’ai retrouvée et, ce soir, le temps s’est arrêté. Comme en mai de l’année précédente, quand nos chemins s’étaient croisés pour la première fois. Nous avons changé mais l’émotion est restée intacte.

Nous avons parlé jusqu’à ce que ce ne soit vraiment plus raisonnable. Mais cette soirée méritait-elle de l’être ? Je ne le voulais. Elle non plus je crois.

Il a hélas fallu que je la raccompagne. Alors j’ai pris son épaule et nous avons marché. Puis nous nous sommes étreints. J’ai voulu l’embrasser. Comme avant. Je n’ai pas osé.

Et elle a passé la porte de son immeuble.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s