Osons

 

 

Cette femme, au comptoir, qui touille son café,

Indifférente à tout ce qui se passe autour,

Laisse cependant voir de séduisants atours

Que j’observe de loin. Ils me font de l’effet

****

Ses jambes fuselées dont le galbe parfait

Se révèle au dessous d’une jupe en velours

Ont vaincu ma réserve. Et alors, sans détour,

Je vais au devant d’elle. Cela me stupéfait

****

Moi le garçon timide et qui n’ose jamais

Je pars à sa rencontre et vise ses sommets

Son sourire éclatant encourage ma quête

****

Ma main sur son genou est maintenant posée

Et mes lèvres tendues vers sa bouche rosée

Viennent concrétiser cette belle conquête

2 réflexions sur “Osons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s