#pornalexandrins

« Pendant que vous priez à genoux, si quelqu’un profite de cette position pour essayer de vous enculer, ne vous prêtez pas à cette inconvenance. »

(Pierre Louÿs,  Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation )

 

En alexandrins cela donne :

 

Enfin, Monsieur, je prie, mais que me faites vous ?

À l’entrée de mon cul je ressens votre vit

Et, même si, j’avoue, j’ai une grande envie

Ce n’est pas le moment de me fourrer le trou

****

Princesse, je vous prie d’accepter mes excuses.

Alors que je priais, bien malgré moi j’ai vu

votre chute de reins à damner une Muse

Et, levant vos jupons, dévoilé votre cul.

****

Bandant très fort malgré tout mon recueillement.

J’ai sondé votre trou qui avala mon doigt

Alors n’y tenant plus, me penchant en avant

Vous désignant Jésus devant nous sur la Croix

J’ai apposé mon gros vit sur votre rondelle.

****

J’entends parfaitement ce que vous voulez d’elle

Mais ce n’est pas vraiment le moment adéquat

Toutefois attendez jusqu’au bout de l’office

Vous pourrez profiter de tous mes orifices

Particulièrement celui le plus étroit.

 

 

(Ecrit en collaboration avec Camille Sorel à l’occasion du Projet Pierre Louÿs.

Vous en découvrirez d’autres ici )

Une réflexion sur “#pornalexandrins

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s