Les hommes grillagés

 

J’ai lu « les hommes grillagés » de Martine Roffinella.

Je l’ai englouti d’un trait serait un terme plus exact. J’ai été happé et ai voulu aller jusqu’au bout. Pas pour en connaître la fin, non. Ce n’est pas un livre qui se conclut. Mais plutôt pour le shoot émotionnel qu’il procure. Sans craindre l’overdose. Parce que même si le texte est dur, brutal presque, ce qu’il en ressort est touchant. Et m’a rappelé certaines choses. Car, même si ce ne fut que l’espace d’une journée, j’ai connu la vie de ces hommes. Et leur humanité dans cette inhumanité.

Alors merci Martine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s