Caramels…

L’avait-il tellement désirée que ça ? On pouvait en douter. Il s’était pourtant répandu en réactions et parutions hautement suggestifs. Mais maintenant qu’elle avait décidé de lui accorder ses faveurs, ne voilà-t- il pas que Monsieur s’était mis à traîner des pieds ? Prétendant des agendas incompatible quand l’excuse ne s’avérait pas plus fallacieuse encore ?

La colère avait été sa réaction première. Elle aurait pu le foudroyer. Mais elle avait préféré s’amuser de ses atermoiements. Sans toutefois se priver de jeux plus charnels en compagnie d’autres, plus décidés que lui.

Elle était une reine des abeilles et les bourdons ne manquaient pas. 

 

La bande son ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s