27/01 : un éphéméride qui se détend

(image by michael mcintyre on flickr)

Leur rencontre n’était pas évidente. Il était timide, elle se rendait inaccessible. Mais, plein de désir pour elle, il avait essayé de tourner les plus belles phrases possibles pour attirer son attention. Et le résultat avait été au delà de ses espérances. Non seulement elle l’avait lu mais, ce jour, elle lui avait donné un rendez-vous au cours duquel elle l’avait encouragé à se raconter. Puis à s’emparer de ses lèvres et, finalement, de tout son corps.

“Saint Julien brise la glace, s’il ne la brise, il l’embrasse.”

Ils avaient réussi à faire les deux. Pour leur plus grand plaisir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s