Merci Rita

Il y a deux ans j’avais pour la première fois ce dessin sous les yeux avec, pour contrainte, d’écrire des mots qui l’illustreraient. Il m’avait inspiré à l’époque de menus fragments poétiques. Il avait aussi éveillé en moi le désir de le posséder. Ce fut fait quelques temps plus tard, même si son transport fut rocambolesque. Et, depuis, j’ai toujours un regard tendre sur lui. Il est pour moi un des symboles de cette belle aventure que sont les oulimots. Il est aussi un lien que j’ai avec sa créatrice.

Et j’aime les objets qui me racontent de belles histoires. 

 

A l’origine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s