Des coups tordus mais un plaisir non feint.

img_20200210_201743-014233710775731337829.jpeg

 

“Amalric est un goujat”

C’est ce qui m’a le plus marqué dans ce recueil à quatre mains.

Mais les autres protagonistes ne sont pas en reste et, animés par les plumes élégantes et rafraîchissantes de Julie-Anne de Sée et Clarissa Rivière, ils sauront vous faire sourire. Parfois enrager. Mais surtout réfléchir.

Car nous sommes toutes et tous peu ou prou les homologues des personnes croisées au détour de chacune des trente histoires. Nos deux autrices ont réussi le tour de force de délivrer ici un bel inventaire de nos travers amoureux.

On peut se sentir égratigné.

On en est ravi.

 

ça se passe ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s