Dumb and Sad

Un an à trois jours près

C’est ce qu’il m’a fallu pour te perdre au final

Putain de connerie qui a fait tant de mal 

Et dont je ne sais plus me défaire. Cet enfer 

Je te l’ai infligé 

 

Un an à trois jours près 

Ç’aurait pu être bien. Un bel anniversaire 

Une tranche de vie tendrement partagée 

Si seulement j’avais su ma raison garder. 

Et puis j’ai tout gâché. 

 

Un an à trois jours près 

Je mesure à quel point j’ai pu te décevoir

En procédant ainsi. À mon grand désespoir 

J’ai été inconscient, égoïste et idiot 

Et j’en suis dévasté 

 

Un an à trois jours près 

On ne peut revenir sur le mal qu’on a fait 

Malgré l’envie que l’on a de tout réparer 

Alors je m’en retourne au néant. Oui ce rien

Que j’ai bien mérité 

 

Un an à trois jours près 

Tu me pardonneras un jour. Ou bien jamais 

Mais sache que je t’ai intensément aimée

Alors si maintenant nos chemins se séparent 

Je me souviendrai 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s