Dans le mur (2)

 

Mais qui donc s’était-il pris pour se croire à ce point intouchable ? Croyait-il vraiment qu’il passerait indéfiniment entre les gouttes ? que sa légendaire gentillesse le dédouanerait pour tout écart de comportement ? Que, quoi qu’il fasse, ce ne serait considéré que comme maladresse non intentionnelle et qu’il en serait pardonné ?

Il voulait être reconnu. Aimé. Il était prêt à tout pour ça. Alors il avait débranché toutes ses alertes. Comme pour précipiter sa fuite en avant.

Et, finalement, il n’avait réussi qu’à sacrifier une tendre amitié. Parce que, aveuglé par ses fantômes, il s’était montré incapable de la plus élémentaire courtoisie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s