Lettre 5

Lettre 4

Ma Chère Amie,

Cela fait à peine cinq jours que l’adversité nous a éloignés et me voilà déjà languissant. Je Vous le dis ici, Vous savoir si loin me mine.

Heureusement que j’ai Vos messages quotidiens. Ils me font savoir que Vous allez bien et cela me rassure. Sans compter Votre peau d’albâtre que vous m’offrez en pièce jointe que contemple pendant des heures.

Et maintenant, je dois Vous l’avouer, cette culotte sur laquelle Vous ne parveniez pas à remettre la main et qui a refait surface. Elle est désormais quelque chose de tangible que j’ai de Vous.

Votre Dévoué.

Lettre 6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s