Lettre 7

Lettre 6

Ma chère amie,

Je me permets de vous faire part ici de ma surprise.

Vous aviez hier aimé mon corps nu et, aujourd’hui, vous le voulez couvert. Enfin, quand je dis couvert…

Je m’étais dit que le plaisir de vos yeux viendrait de ma mâlitude et vous désirez maintenant que je l’agrémente de sous-vêtements féminins. J’ai encore sous les yeux vos mots me disant que mon cul serait parfait avec un tanga de dentelle…

Mais mon étonnement ne vient pas de votre demande. Juste de vos dons divinatoires. Cela me va en effet à ravir.

Preuves à l’appui.

Votre Dévoué.

Lettre 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s