Voyage

Nous désirions nous voir. Tu avais des projets

À me soumettre. Et moi j’étais plus que curieux

D’enfin appréhender l’univers merveilleux

Que tu nous promettais. J’ai donc fait le trajet

****

La distance entre nous n’était plus un objet

De discussion car j’étais arrivé, envieux

De me retrouver entre tes mains, sous tes yeux. 

Du réel entre nous. Voilà le vrai sujet. 

****

Alors, du fantasme à sa réalisation

Nous sommes passés sans la moindre transition 

Pressés, je le crois bien, de vivre nos émois

****

Et, petit à petit, révélant ma souplesse

À tes doigts fureteurs qui exploraient mes fesses 

C’est enfin arrivé : tu as ta main en moi. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s