Lettre 12

Lettre 11

Ma Chère Amie,

Je Vous avoue ici ne pas pu avoir résisté à la tentation. Vous étiez tellement suggestive lors de Votre dernier message, la caresse de Vos mots tellement douce à mes oreilles, que je n’ai pu faire autrement que d’y ajouter celle de mes doigts.

Vous m’avez ainsi amené jusqu’aux portes du plaisir.

Et c’est alors que je me suis ravisé. Etait-ce réellement cela que Vous attendiez de moi ? Une éjaculation solitaire en guise d’hommage ? J’ai alors cessé, et ce, malgré ma frustration. Mais je préfère attendre.

J’espère, ce faisant, avoir eu raison. Me le confirmerez-Vous ?

Votre dévoué.

Lettre 13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s