Le Transporteur

2020-04-09_12-38-36-013208017216211955773.jpeg

Mots contraints : Rote, Rite, Rate, Route, Rente, Rüte, Rinte, Raite, Scarabée

Il allait se mettre en chemin pour Rüte. Mais avant cela il se livrait à un rite immuable : celui de mâchonner quelque chose.

D’habitude il agit d’un morceau de rinte. Tout cela afin que, gonflé par la fermentation de la salive qu’il avait avalée, il ne rote un bon coup. Cela le purifie dit-il, et lui permet de se concentrer sur sa conduite. Car les routes de montagne sont traîtresses, particulièrement en Suisse, et son métier de passeur de mallettes l’oblige à les emprunter pied au plancher pour semer quiconque essaierait de le suivre. C’est un métier risqué mais qui lui assure une belle rente.

Mais aujourd’hui, faute d’écorce, il s’était rabattu sur une carapace de scarabée et son éructation tardait. Sa femme, inquiète qu’il ne l’a rate, ce qui aurait à coup sûr compromis sa mission lui demanda

— Je ne t’ai pas entendu. L’as tu raite ?

Devant sa négative, elle tenta le tout pour le tout en pratiquant une variante de la manœuvre de Heimlich sur son abdomen. Ce qui eut pour effet de le libérer d’une façon particulièrement bruyante.

Rassuré, il s’installa derrière son volant après avoir embrassé sa salvatrice épouse. Il se sentait désormais invincible.

Il démarra.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s