Lettre 48

Lettre 47

Ma Chère Amie, 

Est-ce Vous qui êtes à l’origine de ce que je viens de subir ? Vous délecterez Vous plutôt de mon récit de cette nouvelle initiative de la voisine ? Je ne peux en tout cas pas me taire. 

J’étais nu, comme à l’accoutumée. Mais cette fois elle m’a fait mettre à genoux le dos tourné de sorte que je ne savais pas à quoi m’attendre.

J’en tremblais.

C’était avant de ressentir la piqûre cinglantes des fléchettes qu’elle lançait sur moi et que je ne pouvais esquiver. 

J’étais pris pour cible. Au sens littéral du terme

J’ai aimé. 

Votre Dévoué 

Lettre 49

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s