Lettre 49

Lettre 48

Ma Chère Amie,

Vous m’avez dit avoir apprécié le piquant de la situation que je vous ai exposée hier. Mais, à ce que j’ai pu comprendre, Vous préférez me voir aux prises avec des dards plus conséquents.

C’est quelque chose que je peux parfaitement entendre si le plaisir que Vous prenez à voir mon oeillet aux prises avec des jouets à chaque fois plus imposants est comparable à celui que je ressens à le remplir.

À ce propos, Vous risquez d’être étonnée par ce que je viens de commander. Et j’assume cet effet d’annonce autant que ses conséquences.

Votre Dévoué.

Lettre 50

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s