Lettre 61

Lettre 60

Ma Chère Amie,

Je pensais qu’en étant tous deux dans la même zone nous serions à même de nous retrouver plus facilement et pourrions donc enfin jouer tout notre saoul. Mais la réalité est toute autre et fait de la réunion de nos corps un fantasme qui ne sera pas assouvi de sitôt.

Ne croyez toutefois pas que je cède au désespoir. Je sais que nos âmes sont liées et c’est fort de cette intangible union que je continue mes exercices. Les beaux jours finiront par revenir et moi par retomber dans vos griffes acérées par cette attente.

Votre Dévoué.

Lettre 62

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s