Lettre 66

Ma Chère Amie,

Vous préférez que je dissocie le monde professionnel et celui des plaisirs. Mon dernier gage restera donc unique et connu de nous seuls. 

Maintenant, la tendance étant au télétravail, vous pouvez me faire part de vos désirs et je me ferai une joie de les exaucer. Ce n’est qu’une question de gestion de mon temps et Dieu sait si je désire vous en consacrer. 

Et, si l’envie de remettre la voisine dans nos jeux vous reprenait, sachez qu’elle m’a fait part de son souhait de faire de nos balcons un espace de coworking 

J’en frémis. 

Votre Dévoué. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s