Lettre 67

Lettre 66

Ma Chère Amie, 

Ce jour est férié et je vais pouvoir paresser un peu en pensant à vous, si proche mais à la fois si loin 

Car ce ne sera hélas pas un jour où nous pourrons  nous revoir. Nous jouons de malchance à ce niveau mais j’ai foi en un avenir aussi proche que radieux. 

Et je sais que vous pensez à moi comme en atteste la liste des devoirs que vous m’avez donnés. Vous n’aimez décidément pas me savoir oisif. 

Je crois que je vais avoir besoin de l’aide de la voisine pour tous les accomplir. 

Votre Dévoué. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s