Prope Victoria

Il s’était longuement escrimé sur son sexe, lui arrachant quelques soupirs qu’il avait pris pour des encouragements. À l’entendre, il devait certainement être sur la bonne voie et devait persévérer. Jusqu’au moment où il avait cru tenir sa victoire quand un grand jet avait jailli d’elle et lui avait inondé le visage. Cette éruption liquide avait dû chasser d’elle la moindre humidité et elle était désormais parfaitement sèche, dehors comme dedans s’était-il dit. Alors il avait tout léché soigneusement : son travail se devait d’être parfait et il serait sûrement récompensé de ses efforts. 

Mais elle ne l’avait pas entendu ainsi. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s