Lente

Elle l’avait gardé un moment immobile au plus profond d’elle. Puis elle s’était relevée tout aussi lentement jusqu’à presque le libérer avant de se rempaler

— Vous sentez comme votre engin épouse parfaitement mes parois ? 

Elle avait alors contracté ses muscles internes. Une sensation inédite pour lui de se faire masser ainsi par un vagin. 

Elle allait et venait sur lui, très doucement, sans se presser.

Il avait pourtant voulu la saisir aux hanches pour lui imprimer son rythme. Mais elle lui avait donné une tape sur les doigts. 

— Allons donc mon cher. Nous ne serons liés que par nos sexes. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s