Intime massage

C’était son désir qu’il ne la touchât point. Il le respectait mais Dieu que c’était difficile de s’y tenir. Car le seul contact qu’il avait avec elle, celui de sa queue dans son fourreau, était tout bonnement à hurler. Elle avait une telle maîtrise de son corps qu’elle le maintenait au bord de l’orgasme par les simples variations de pression qu’elle exerçait sur lui durant ses va et vient sur sa tige.

Il ne savait pas s’il allait se rendre dans l’instant ou pas. Mais il devait se retenir. Elle devait aller au bout de son plaisir. Et il l’accompagnerait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s