Balcon nu (3)

Je ne suis pas pudique, c’est un fait avéré. La fréquentation des vestiaires durant ma vie passée de sportif m’a appris à ne pas me préoccuper de ma nudité. Mais là, d’imaginer que quelqu’un de parfaitement inconnu m’observe à la dérobée, j’ai une sensation étrange. Celle d’être un objet de convoitise. Alors tant pis pour le café, du moins pour le moment. Je m’étire comme un chat et prends des poses. Je tourne aussi sur moi pour qu’il ou elle ait mon pile autant que mon face. Je m’exhibe, j’en suis tout à fait conscient. Et ça me plaît beaucoup. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s