Faire baver la limace

Je te caresse depuis des heures J’ai usé de mes doigts, de ma langue, ainsi que de toute une panoplie de jouets qui vibrent, remuent ou aspirent. Bref, j’ai usé de tout ce qui était en mon possible pour que tu me supplies de te laisser t’abandonner.

Mais je me suis montré inflexible. Je t’ai d’abord fait soupirer, puis gémir, et enfin crier. Je t’ai emmenée jusqu’aux limites de ton corps mais j’ai su te maintenir au bord de ta jouissance sans pour autant te libérer.

Les lèvres de ton sexe, sont à présent rouges et tumescentes et, alors que je te laisse un peu de répit pour réfléchir à ce que sera ta prochaine torture, tu rampes sur le lit et laisses la trace visqueuse et humide de ton excitation sur les draps.

J’ai enfin  trouvé ce qui va t’achever. Je passe un gant, le couvre de lubrifiant et le présente à l’entrée de ta chatte tuméfiée. Tu m’aspires alors presque plus que tu ne m’accueilles et mon avant bras vient désormais coulisser librement au plus profond de toi.

Je viens coller mes lèvres à ton oreille.

— Viens maintenant…

Tu attendais ce signal et tu peux enfin hurler ton plaisir.

Admiratif, je te laisse digérer ton orgasme. Tu t’es montrée courageuse alors que je te suppliciais et, même si je t’ai fait baver la limace plus que nécessaire, tu n’as jamais admis ta défaite.

Je t’aime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s